Résultats Hors Stade

Calendrier Hors Stade
Clubs - organisateurs
 ↑  
Coureurs - C.D.R.
 ↑  
Marche nordique
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
MBWT
Recopier le code :


  Nombre de membres 410 membres
 ↑  
Visites

 4193738 visiteurs

 244 visiteurs en ligne

VIdéos
Recherche
Recherche

Les 6 dernières nouvelles

Chaque mois nous allons à la rencontre d’un(e) athlète du 44, pour
commencer nous avons choisi Romain Mainguy, qui a même pas 20
ans vient de réaliser une très grande performance, moins de 30’00 sur
10 000m lors des championnat de France à Pacé fin août.Le jeune
espoir ,originaire de ligné et licencié à l’ Athlétic Club du Pays
d’Ancenis, est déjà à 20 ans un des tout meilleurs coureurs des Pays
de la Loire, avec un avenir prometteur devant lui
Comme beaucoup Romain a débuté la course à pied au cross du
collègue, puis pour suivre les copains et se dépenser car il a de
l’énergie à revendre, les cross scolaires départementaux et régionaux,
celui lui a plu immédiatement cela l’a conduit rapidement vers un
club, celui de ses débuts et l’actuel, ACPA (Athlétic Club du Pays
d’Ancenis) c’est en benjamin que commence l’aventure sous le maillot
rouge qui va le conduire jusqu’au championnat du monde de cross en
2019 au Danemark
Très rapidement Romain montre des dispositions pour la course à pied et notamment des qualités
d’endurance , c’est surtout en cross, qu’il affectionne tout particulièrement, qu’il peut démontrer ses
aptitudes de résistance à l’effort
A partir de cadet, il rejoint le groupe d’Abdel Lalhali ,qui va devenir
son nouvel entraîneur, ancien international de haut niveau, ce qui va
lui permettre de franchir un cap et dès sa deuxième année cadet il va
arriver au plus haut niveau national, en terminant 4ème des France de
cross à Laval en 2017, il va ensuite enchaîner une belle 30ème place
pour sa 1ère année chez les juniors dans le bourbier de Plouay en
Bretagne et l’année 2019 sera une très belle saison, malgré à nouveau
une 4ème place au pied du podium à Vittel chez les juniors cela va lui
ouvrir le maillot bleu blanc rouge
pour les championnats du monde au Danenark à Arhus, un souvenir
qui restera à jamais gravé dans la tête du jeune athlète avec à ses cotés
au départ le norvégien Jakob Ingebrigtsen, (recordman d’Europe du
1500m en 3’28 cet été) course où il ne fera pas que de la figuration en
obtenant une belle 52ème place et un top 10 européen !
Pas seulement crossman, il va obtenir, quelques mois plus tard, le titre
de champion de france junior sur 5000m près de chez lui à Angers en
juillet 2019 en 14’44
en 2020 le voilà avec les grands , même si il est dans la catégorie espoir, et pour ceux qui étaient
présent cela va commencer par une superbe course lors des départementaux à Pont Chateau, un duel
avec Anthony Baumal et une arrivée au sprint où il va terminé à quelques mètres d’Anthony
la saison de cross va être interrompu après les inter , titre interrégional en poche chez les espoirs et
une 7ème place au scratch à 19 ans, sacrée entrée en matière dans la catégorie senior
il ne le sait pas encore mais sa prochaine course sera les France de 10 000m sur piste à Pacé (35),
peu ou pas de compétition à se mettre sous la dent durant plusieurs mois mais ça ne le dérange pas,
même si il aime mettre un dossard, avant tout il aime courir et il court tous les jours pour préparer
cette course, il sent qu’il progresse lors des séances, il arrive à son meilleur niveau fin Août avec un
chrono en tête, la barre des 30’(3’00/km allure 20km/h), voici 2 séances qu’il a réalisé lors de sa
préparation et qui lui on donné l’espoir d’aller casser cette fameuse barre :
- 8x1000 recup 200m trotté (1’20/25) entre 2’52 et 2’45 le dernier ( moyenne :2’50 )
- 5x1000 + 5x500 recup 2’30 après 1000, 3’ entre les blocs et 1’30 après 500
(moyenne 1000 :2’42 ; 500 : 1’20/1’19)
les connaisseurs apprécieront, ça envoie comme on dit !
Restait plus qu’a valider cela lors de la course, facile à dire mais moins facile à faire, la course s’est
déroulé dans de bonnes conditions météo, une densité très forte avec les meilleurs français présents
( 8 coureurs sous les 29’00 et 23 sous les 30’00),Romain est parti un peu vite entraîné mais a su
trouver son rythme rapidement, il s’est battu comme il sait le faire jusqu’au bout et le chrono est
tombé à l’arrivée 29’42.45 !!! 3ème place chez les espoirs au passage et la récompense de plusieurs
mois de travail
il va profiter de sa forme pour enchaîner 8 jours plus tard à Angers, un 10km en 30’22, record
également sur route cette fois-ci
la 1ère partie de la saison de cross n’ayant pas lieu, dommage pour celui qui aurai eu une chance de
sélection pour les championnat d’Europe de cross chez les espoirs ce mois ci, en espérant peut être
quelques cross en 2021, mais qu’importe pour Romain, des courses il y en aura d’autres avec des
ambitions à la hauteur de ses envies être régulier sous les 29’30 et approcher les 29’15 sur 10 000m
pour la prochaine saison estival et pour cela il va continuer à travailler sur 1500/5000m et sans
doute exploser ses records ( 4’01/14’36 )


LE CLUB DU MOIS : L’UNION ATHLETIQUE DU CANTON DE SAVENAY !

Chaque début de mois sur cette page nous mettrons à l’honneur un club F.F.A. de Loire-Atlantique en insistant sur sa dynamique autour du running. Pour décembre 2020, nous débutons cette rubrique par l’U.A.C. Savenay, club fort de 291 licencié·es à ce jour.

Diversifié avec la pratique de l’ensemble des activités athlétiques (avec notamment une école d’athlétisme très dynamique et un groupe de marche nordique de plus en plus étoffé), le club se montre aussi très investi en course à pied. Ainsi 3 séances d’entraînement par semaine sont proposées au départ du stade Eloi Menelec les mardis et jeudis soirs ainsi que les dimanches matins (échauffement au Lac). Un autre créneau les samedis matins, davantage « libre » est possible basé souvent sur la proposition de regroupement collectif par les membres de l’association.

La piste en cendrée du stade est souvent utilisée en période hivernale ainsi que pour les efforts « fractionnés », les formidables terrains de jeux en extérieur autour du Lac de Savenay (chemins, sentiers et terrains herbeux) sont empruntés à partir du printemps. Une sortie interne est organisée chaque année : en 2019, c’était le Marathon de Saumur ; en 2020 le projet du Trail de Guerlédan n’a pu être concrétisé en raison de l’annulation de l’épreuve. Même sort pour les fameuses « Foulées du Sillon » généralement inscrites au calendrier fin août : l’épreuve phare organisée par l’U.A.C. Savenay autour de 3 distances en nature (32 kms, 18 kms et 8 kms + marche nordique) a bien failli se tenir au moment de la reprise possible des compétitions mais la trop grande incertitude sur les délivrances d’autorisations a contraint le club à jeter l’éponge. Rendez-vous le 29 août 2021 pour la prochaine édition ! Pour en savoir plus, voici le site officiel du club : https://www.uacsavenay.fr/


La mise en place d’un nouveau confinement national, au moins jusqu’au 1er décembre, a un fort impact sur la pratique du sport et donc de l’athlétisme. Vous trouverez où et comment continuer celle-ci à l’aide du lien ci-dessous :

https://www.athle.fr/asp.net/main.news/news.aspx?newsid=17157

Suite à l’interdiction des compétitions ne relevant pas du sport professionnel, les épreuves de running prévues au mois de novembre en Loire-Atlantique sont annulées. Idem au niveau des cross-country dont la saison démarre habituellement en ce moment.

La Commission Départementale de Running 44 en prend acte et félicite les organisateurs pour leur ténacité.

A défaut de courir, vous pouvez découvrir (ou redécouvrir), quelques archives du cross-country comme ce cross national de 1949 :

https://www.ina.fr/video/AFE85002974?fbclid=IwAR1uem4YftyhycvdieDGqkTCslmpBnHjnVgRT9v3mVKn2gLdAsEXzPdHZn4

et le 1er titre de championne du monde d’Annette Sergent :

https://www.youtube.com/watch?v=-c5VTDR208k


Sans doute de nature optimiste, nous espérions que tout était reparti. Quelques courses se sont déroulées en septembre puis en octobre et la saison de cross même incomplète s’annonçait. Les licences de cette rentrée sont en diminution mais avec un retour à la normale, les coureurs, encouragés par leurs clubs, retrouvaient l’envie de s’entraîner et de participer aux compétitions.

Et puis la mauvaise nouvelle à laquelle nous nous préparions depuis quelques jours est tombée avec le  nouveau confinement. La pratique individuelle à proximité est reconduite, les parcs restent ouverts mais les stades sont interdits. Bien que sport individuel, l’athlétisme et surtout le hors stade est une pratique qui se conjugue en mode collectif. Au-delà du haut niveau, il y a le monde amateur et le plaisir de se retrouver en footing, en séance et concrétiser le tout sur une compétition.

Le sport est un vecteur de partage mais également de santé. Bien évidemment nous respectons les consignes relayées par notre fédération. Nous devons mettre notre activité en veille. Avec le comité 44, la commission départementale running espère que cette interruption  sera de courte durée et mettra tout en œuvre pour faciliter la reprise des compétitions running.


Enfin des compétitions et des résultats pour les 2 manifestations: Semi Marathon, 10 km de VARADES et Trail de la Digue / Maine de Nantes à Montaigu.

Félicitations aux organisateurs pour leur ténacité, leur engagement et leur réussite.

Félicitations aux concurrents qui ont répondus présents et qui ont fait de ces 2 compétitions une réussite.

Et maintenant, la situation sanitaire reste compliquée et difficile à anticiper. Le calendrier devient très pauvre en Loire Atlantique pour cette fin d'année. Il faut attendre novembre pour les prochaines compétitions non annulées à ce jour.

Le bilan actuel est de 62 annulations sur 83 compétitions inscrites au calendrier 2020.


La fin des vacances approche et le mois de septembre avec la rentrée scolaire et sportive est proche.

Malheureusement, l'environnement sanitaire reste préoccupant.

Le confinement n'est pas à l'ordre du jour mais pour les organisateurs de courses à pied, les difficultés sont réelles.

Depuis la sortie (21 juillet) du "guide des recommandations sanitaires pour l'organisation des courses et la lutte contre la propagation du virus COVID-19 édité par la FFA, les organisateurs sont perplexes.

Quel choix ont-ils?

Soit ils persistent à organiser en mettant en place des mesures très contraignantes pour les coureurs et pour les bénévoles, et en prenant une responsabilité sanitaire certaine car l'Etat et la FFA se sont désengagés de toutes responsabilités.

Soit ils abandonnent leurs organisations et les repoussent à 2021.

Mais organiser, es-ce juste rassembler des coureurs derrière une ligne de départ?

Non, une course, c'est aussi et surtout:

- de faire passer un message, de communiquer sur le club ou l'organisation ou l'association

- de partager des moments de vie

- de construire des relations

- de faire vivre une structure

- de combler un salaire pour la structure

- de faire vivre un rassemblement au niveau communal......

Peut-on résumer à un simple loisir et repousser à plus tard? ou à jamais?

Les courses font vivre et vivre des gens. Dans les deux sens.

Le principal risque est que la flamme de certains organisateurs las et fatigués est entrain de s'éteindre doucement.....

Et vous coureurs ! qui rêvaient d'épingler un dossard, n'hésitez plus, allez sur les courses organisées tout en respectant toutes les consignes sanitaires afin que nous tous, organisateurs et coureurs , conservont cette envie de partager cette même passion.


Vous êtes ici :  Accueil
 
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...